Le crédit immo ou la galère moderne

Avant, quand on était esclave, on montait dans une galère très jeune pour n’en ressortir que très vieux (dans le meilleur des cas). Et on passait sa vie à littéralement ramer, sans même vraiment savoir vers quel bord de mer naviguait l’esquif.

Certes. Un peu vieillot, non?
De nos jours, l’esclavage a été aboli donc il a fallu inventer d’autres chaînes que celles des galères. Et après mûre réflexion, on s’est dit que rien ne serait plus efficace que de laisser les petits prendre des crédits pour s’acheter des maisons. Ces mêmes petits à qui on donne de la main gauche un royal 1.75% sur l’épargne réalisée, on pourrait leur reprendre facilement un bon 4% de la main droite, sur des sommes colossales, pour les endetter sur des dizaines d’années.

On a testé, ça marche. Le prêt immobilier est bel et bien une des meilleures façon de s’enchaîner. S’enchaîner à une banque, souvent, car le rachat de crédit (opération qui consiste à faire solder un ou plusieurs prêts pour en contracter d’autres plus « avantageux » – comprendre : ils sont des crédits moins chers) est souvent verrouillé par la banque qui a fait signer le client.

Les pro-crédit, pendant ce temps, annoncent qu’un crédit immobilier, finalement, ce n’est pas si contraignant que ça. Outre le rachat de crédits, on peut aussi vendre sa maison pour solder l’emprunt si le besoin s’en fait sentir.

Cet argument ne tient, encore une fois, que quand on a plusieurs appartements en location sous la main et qu’on peut se permettre d’en vendre un ou plusieurs sans se retrouver sans logement. En gros, ça marche bien quand on est riche ! Si vous êtes en location et que vous voulez devenir propriétaire, imaginez que votre logement pourrait perdre de sa valeur entre l’achat et la revente. Il vous serait alors impossible de rembourser votre crédit immobilier et vous seriez obligés d’aller négocier avec votre banquier en espérant qu’il ne vous fasse pas tomber en interdit bancaire.

Joyeux, n’est-ce pas ?

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :